Focus
 
Focus 2022 :
Événements - Études & Documents

début 2022
Cycle Terre : La fabrique de matériaux en terre crue
Une 1ère mondiale, à Sevran
Parc zoologique de Paris
Une saison tout en sensations
Centrale géothermique de Vélizy-Villacoublay
Note rapide Près d'un quart des espèces de criquets,
grillons et sauterelles menacées d'extinction en Île-de-France
Livre blanc Nouvelle ceinture verte
et transformations du Boulevard périphérique

Cahier 1
Espaces Naturels Sensibles de Seine-et-Marne
Le bois de la Barre
Un écrin de nature entre Marne et plateaux agricoles
Préambule
Une flore spontanée,
parfois invasive
Une faune typique
des espaces périurbains
Un parcours d’art et d’écologie : Nicole King, éco-artiste peintre
L’École Du Breuil
L’école forme jeunes et adultes aux métiers du jardin et du paysage, et de l’agriculture urbaine.
Exposition L'école du paysage :
Barbizon, la révolution artistique du XIXe siècle

Parisecologie.com :

Méta-relais mutualisant les communications en rapport avec l'écologie et/ou l'environnement en Île-de-France,
qu'elles concernent la problématique carbone ou la préservation du vivant,
autant d'initiatives professionnelles et citoyennes dans toutes leurs thématiques :

eau - alimentation - agriculture biologique - biodiversité - air / climat
ondes - sol / sous-sol - toxiques & santé - énergie - mobilité / transports
urbanisme - construction / habitat - déchets / économie circulaire

CITES CoP19 :

19ème Conférence de la Convention sur le commerce
international des espèces de faune et de flore sauvages
menacées d’extinction


Du 14 au 25 novembre
à Panama
cites.org

Nombre record d'espèces
à réglementer
par la CITES
après la CoP19

Les représentants
de plus de 160 gouvernements, Parties à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES), ont réaffirmé leur engagement à faire face à la crise de la biodiversité en adoptant des propositions visant à réglementer le commerce international de plus de 500 nouvelles espèces. La CoP a adopté un total de 46 propositions sur les 52 présentées. Cela amènera des espèces, entre autres, de requins, de lézards, de tortues, de poissons, d'oiseaux, de grenouilles et plus d'une centaine d'espèces d'arbres sous la réglementation CITES, conçue pour assurer la durabilité de ces espèces à l'état sauvage, tout en permettant leur commerce international et aussi contribuer à la conservation des écosystèmes et de la biodiversité mondiale.
cites.org - 27 novembre

Christophe Béchu
et Bérangère Couillard
se réjouissent des avancées majeures obtenues lors de
la COP 19 de la CITES.


La 19e session de la Conférence des Parties
à la CITES a réuni plus de 3 000 participants, dont les délégués des 184 pays Parties à la CITES, des représentants de la société civile et des organisations professionnelles. Ce rendez-vous phare avait pour principal objectif de déterminer les espèces qui seront inscrites ou retirées des Annexes I et II de la CITES. Ces annexes déterminent le niveau de protection des espèces et les documents requis pour les commercialiser.
ecologie.gouv.fr
28 novembre

Communiqués de
Robin des Bois

CITES : Un couac
- le Pernambouc -
et 9 notes justes

- 25 nov. (n°6)

Le couac :
Le monde entier est d’accord pour s’opposer à la déforestation en Amazonie.
Par contre, pour le Pernambouc (Paubrasilia echinata), la CITES est sensible à la musique des tronçonneuses et ne s’inquiète pas de la disparition des dernières forêts atlantiques du Brésil. Au nombre des arbres victimes, il y a le Pernambouc dont le bois est utilisé pour les archets et les baguettes
des violons et autres instruments à cordes.
Les notes justes :
7 espèces de tortues,
le Gecko de l’Inde et
le Pléco-zèbre inscrits
aux Annexes I ou II
du contrôle du commerce international.
robindesbois.org

Les autres communiqués
de Robin des Bois

sur cette CITES au Panama :

CITES : 11 hauts et un bas,
- 23 nov. (n°5) +>>
Les hauts et les bas
de la CITES
- 21 nov. (n°4) +>>
Bonne nouvelle
pour les macaques
- 18 nov. (n°3) +>>
Bonne journée
pour les arbres
- 18 nov. (n°2) +>>
Panama, la grande braderie
des animaux et des végétaux
sauvages
- 4 nov. (n°1) +>>

Biodiversité : une décision historique à la COP sur le commerce des espèces menacées

La surexploitation des espèces sauvages constitue l’une des causes majeures de disparition de la biodiversité, après la perte d'habitat et le changement climatique.
novethic.fr - 29 novembre

Image de fond d'écran :
Copyright : Vincent Callebaut Architectures - www.vincent.callebaut.org