Espace citoyen : Événements
.. Espace citoyen
Événements
citoyens

. Événements citoyens

Grève mondiale pour le climat
Les 20 et 21 septembre

Des millions de personnes quitteront leur poste de travail ou leur domicile pour rejoindre les jeunes grévistes climatiques dans les rues et exiger la fin de l’ère des combustibles fossiles. Notre maison est en train de brûler, agissons en conséquence. Nous exigeons la justice climatique pour tous. Des manifestations pour la paix et
le climat auront lieu le 21. En ÎdF : à Noisy-le-Grand, Saint Denis, Épinay-sur-Seine (93), Choisy-le-Roi (94),
Achères, Carrières-sous-Poissy, Poissy (78), La Ferté-sous-Jouarre, Saacy-sur-Marne (77) ;
une Marche pour le climat le 20 à 12h30 à Paris (XIIe), le 20 à 11h à Versailles (78).
Et aussi : Climat, justice sociale : mobilisation générale le 21 septembre.
fr.globalclimatestrike.net

Opération réussie sur les ponts de Tolbiac et la passerelle Simone de Beauvoir
pour dénoncer l’inaction climatique du gouvernement

Les militant·es d’Action Climat Paris soutenu·es par Greenpeace, 350.org, Il Est Encore Temps et Attac ont bloqué les ponts de Tolbiac et occupé la passerelle Simone de Beauvoir. Cette action de désobéissance civile non-violente a été réalisée à l’arrivée de la Marche Climat aux alentours de 17h15, bloquant la circulation pendant 2 heures, jusqu’à l’intervention des forces de l’ordre. Les activistes ont déployé sur les ponts 3 banderoles de 20 mètres affichant : Macron, polluter of the Earth, Pollueurs, irresponsables, il est temps de payer, Climat, social, mêmes responsables, même combat. Plus d'un millier de personnes, gilets jaunes, activistes climat, citoyen·nes et familles ont participé à une marche désobéissante de manière déterminée et festive. Ils ont donné au gouvernement rendez-vous dans 1 mois, à la veille du vote de la première partie du projet de loi de finances, pour que celui-ci soit à la hauteur de l’urgence sociale et climatique. Nous serons là pour leur rappeler leurs priorités, explique Cécile Marchand, d’Action Climat Paris. +>>

 


Le Festival de la Ressourcerie Créative

Les 15, 16, et 17 novembre, à La Ressourcerie Créative, Paris (XIVe)

Au programme de ce festival solidaire et créatif des activités sociales, éco-culturelles et festives. Vendredi, c'est sensibilisation à l'économie circulaire : rendez vous pour partager sur le thème de Les objets ont une âme, séance exceptionnelle de l’Université Populaire et ses invités, puis pour vous projeter davantage, le Réseaux des Acteurs du Réemploi vous propose un spectacle interactif de théâtre forum Je jette donc je suis. Le + de cette soirée : les pauses musicales et savoureuses. Samedi, on passe à l'action et on Faites Noël en Novembre ! : Réutiliser, fabriquer soi-même, chiner LE cadeau de seconde main et participer à notre grande soirée de gala solidaire : la vente aux enchères des trésors de la Ressourcerie Créative ! Et pour finir en beauté : un concert surprise ! Dimanche, on continue les efforts... et on brunch’ récup’, on fabrique ses cadeaux 100% Up’cycling’ et on apprend les meilleures astuces Zéro Déchets, à partager en famille, entre copains.ines et plus si affinité !
laressourceriecreative.com

Festival Effet de CER - cinéma, écologie, résistances
Du 15 au 17 novembre, au 100 Établissement Culturelle Solidaire, Paris (XIIe)

L'occasion de découvrir, s'émerveiller, échanger, débattre autour du cinéma, de rencontrer des cinéastes, chercheur·se·s, penseur·se·s, acteur·trice·s de la société civile et de la vie politique. Au programme : Projection Ka'apor, le dermier combat, de Nicolas Millet. Débat Défendre l'Amazonie & les peuples de la forêt : notre affaire à tous ! Projection Le temps des forêts, de François Xavier Drouet. Débat L'adaptation des forêts françaises au changement climatique. Projection Be' Jam Be et cela n'aura pas de fin, de Cyprien Ponson et Caroline Parietti. Débat De Bornéo à l'Amazonie : les peuples autochtones face à la déforestation. Projection Le bois dont les rêves sont faits, de Claire Simon. Débat La forêt en ville, un espace à repenser. Collation musicale. Brunch et vente d'objets d'artisanat équitable péruvien. Projection L'homme qui plantais des arbres, de Frédéric Back ; suivi de Arbres, de Sophie Bruneau et Marc-Antoine Roudil. Projection Braquino, de Clément Cogitore. Débat Habiter la forêt, refaire société.
100ecs.fr

Exposition-événement Océan en voie d’illumination
Du 18 novembre au 19 janvier, au Jardin des Plantes, Paris (Ve)

Une balade qui invite à l’émerveillement et sensibilise à l’importance de la préservation de la biodiversité. Le Jardin des Plantes se pare de mille feux et propose une promenade nocturne à la lueur de monumentales structures lumineuses. Cette exposition éclaire la conscience des petits et des grands, et montre à quel point il est important de préserver notre faune et notre flore. Commencez le parcours place Valhubert par des lanternes spectaculaires représentant des créatures disparues il y a 65 millions d’années, découvrez des espèces éteintes ou menacées sous la pression des civilisations humaines, croisez la route d’un requin blanc de 30 mètres de long et entrez dans la Ménagerie, déambulez dans le zoo du Jardin des Plantes métamorphosé et habité par des animaux gigantesques et lumineux... Ce festival de lumière insolite est aussi jalonné de spectacles vivants sur le thème de la nature et d’ateliers pour les enfants qui pourront même construire et décorer leur propre lanterne.
jardindesplantesdeparis.fr

Colloque Jardins, lieux de paradoxes
Les 21 et 22 novembre, à l'Orangerie du Domaine de Sceaux (92)

Il a pour objectif de questionner la relation ambiguë et contradictoire que nous entretenons avec le patrimoine vivant des parcs et jardins. Au programme : Le rapport Homme-Nature et ses contradictions : Le jardinier et l’intendant planétaire ; Nature + Culture ; Le jardin, microcosme du paradoxe des mots ; Dynamiter l'anthropocentrisme. Quelle nature tolérons-nous dans les parcs et jardins ? Regards croisés sur la biodiversité : La gestion des plantes exotiques envahissantes ; Des oiseaux au jardin ; Le jardin écologique au carrefour des contradictions ; Points de vue d’écologues, de jardiniers et d’usagers ; Éloge du dehors, regards sur les plantes migrantes. Usages et règlements : les jardins sont-ils encore des lieux de liberté ? : Observer le rapport Humain-Nature pour en intégrer la complexité ; Interdiction et liberté dans le jardin public ; Un regard sur des jardins publics urbains ; Nature/Culture, Ordre/Désordre… l’expérience Agro-Poétique de la Ferme du Bonheur. Études de cas : les jardins, terrains de pratiques et d’attentes contradictoires : Des gestionnaires et des territoires spécifiques de biodiversité urbaine ; Réaménager les Jardins du Palais des Papes à Avignon ; Les parcs et jardins du Département des Yvelines, focus sur le Domaine de Madame Élisabeth.
hauts-de-seine.fr

ÉCO Festival des Bordes
Les 22, 23, et 24 novembre, à la Grange des Bordes, Chennevières-sur-Marne (94)

Au programme : L’ENTRAIDE - Animation interactive suivi d’un apéro dînatoire. Plantation d’arbres. Buffet. L’Éveil de la Permaculture, film et débat avec le réalisateur. Déambulation de marionnettes / musique / contes. Théâtre des Turbulences L’homme qui plantait des arbres, suivi d’un buffet dînatoire. Film Burkinabé bounty, agroécologie au Burkina Faso, et débat avec le réalisateur. Conférence-débat Quels futurs possibles à l’heure de le l’anthropocène, avec Jean-François Simonin, philosophe, écrivain. Buffet et clôture du Festival.
relocalisons.wordpress.com

Festival du livre et la la presse d’écologie
Arbres
Les 23 et 24 novembre, au 100 établissement culturel solidaire, et à la Maison des Ensembles, Paris (XIIe)

Le Festival, c’est des tables rondes, des rencontres, des auteurs en dédicaces, et aussi des ateliers, des spectacles et performances, une restauration saine et responsable, sans oublier un festival jeunesse. Au programme, les conférences Écrire les luttes et les forêts ; Combien de COP encore ? Bilan et perspectives stratégiques du mouvement climat ; Pillée, brûlée, surexploitée, rasée : comment défendre la forêt ? ; L’intelligence des arbres ; Amazonie, menaces et résistances. Paroles d’auteur.e.s d'Yves Cochet : Devant l’effondrement ; d'Éric Lenoir : Petit traité du jardin punk ; de Jean-Louis Etienne : Aux arbres citoyens. Ateliers Balade naturaliste urbaine avec Jacky Libaud ; Jardiner la ville ; Des fanzines pour ma planète. Spectacle Forêt.
festival-livre-presse-ecologie.org

Et toujours :

Festival ALIMENTERRE
Jusqu'au 30 novembre, en France

Le festival ouvrira de nouveaux débats : Quelle place pour les femmes dans l’agriculture ici et là-bas ? La mobilisation citoyenne, levier pour faire avancer le droit à l’alimentation ? Que se cache-t-il derrière les produits de consommation comme le quinoa et le chocolat ? La pêche artisanale peut-elle nourrir la planète ? Un élevage durable et respectueux des éleveurs et des animaux est-il vraiment possible ? La restauration collective, levier pour faire avancer le consommer local ? Quelles politiques agricoles et commerciales pour permettre aux agriculteurs de France et d’ailleurs de vivre dignement ? Le CFSI propose une sélection de 8 films documentaires et invite 3 ouest-africains engagés en faveur du consommer local. En ÎdF, à Congis-sur Thérouanne, Quincy-Voisins (77), St-Rémi-lès-Chevreuse (78), Paris (XIVe).
alimenterre.org

Exposition Nous les Arbres
Jusqu'au 5 janvier, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris (XIVe)

Réunissant une communauté d’artistes, de botanistes et de philosophes, l’exposition se fait l’écho des plus récentes recherches scientifiques qui portent sur les arbres un regard renouvelé. Organisée autour de plusieurs grands ensembles d’œuvres, elle laisse entendre les voix multiples de ceux qui ont développé, à travers leur parcours esthétique ou scientifique, un lien fort et intime avec les arbres, et qui mettent en lumière la beauté et la richesse biologique de ces grands protagonistes du monde vivant aujourd’hui massivement menacés. En résonance avec cette révolution végétale, Nous les Arbres croise les réflexions d’artistes et de chercheurs, prolongeant ainsi l’exploration des questions écologiques et de la relation de l’homme à la nature.
fondationcartier.com

Exposition Océan, Une plongée insolite
Jusqu'au 5 janvier, Grande Galerie de l’Évolution du Jardin des Plantes, Paris (Ve)

Une immersion dans le milieu naturel le plus méconnu et difficile d’accès de notre planète. Loin du littoral et des figures familières, l’exposition propose aux visiteurs de comprendre la grande aventure de l'exploration des fonds marins, de partir à la découverte d’une biodiversité insolite comme la vie microscopique au sein du plancton ou encore la faune des grandes profondeurs aux eaux glacées de l’océan Austral. S’y dévoilent également les ressources insoupçonnées du monde marin qui inspirent aujourd’hui des domaines très variés comme la santé ou l’architecture. Entre imaginaire et réalité, Océan, Une plongée insolite aborde enfin la fascination que suscite le monde marin depuis des siècles à travers des figures mythiques comme le calmar géant, le cœlacanthe et le régalec. Dans une scénographie immersive ponctuée de nombreux dispositifs interactifs et faisant la part belle aux grandes projections et à la photographie, des spécimens, issus des collections du Muséum ou récoltés lors de missions récentes, témoignent d’une faune foisonnante et encore peu connue. Cette exposition inédite s’appuie sur le travail des scientifiques - notamment des chercheurs du Muséum, de Paris à l'Antarctique, en passant par la Bretagne ou encore les tropiques -, et permet au public de mieux comprendre la vie au sein de l’océan et à chacun de prendre conscience des menaces qui pèsent sur elle, telles que la pollution plastique, l’acidification de l’océan ou encore la surpêche.
mnhn.fr

Exposition Le rêveur de la forêt
Jusqu'au 23 février, Musée Zadkine, Paris (VIe)

Puisant à des sources multiples – poésie, philosophie, sciences – Le Rêveur de la Forêt croise les époques, les médiums et les genres. L’exposition réunit presque une centaine d’œuvres d’une quarantaine d’artistes. Grâce à des prêts exceptionnels de musées, de collections privées ou d’artistes, elle éclaire de manière inédite l’œuvre d’Ossip Zadkine, la matérialité vivante caractéristique de ses sculptures et leur lien organique à la forêt. Autobiographique, le titre renvoie au sculpteur, à son attachement intime à la forêt. Guidé par des veilleurs visionnaires qui, pour nourrir leur art ou le régénérer, réellement ou métaphoriquement, font de multiples aller-retours jusqu’au cœur du monde sauvage, le visiteur effectue une promenade de l’orée des bois à l’écosystème naturel et jusqu’aux mystères de la forêt. Ainsi découvre-t-il l’évolution et la transformation du regard porté sur la forêt, organisme vivant, perçu par certains comme refuge de force vitale, à travers un parcours en trois temps : La lisière - Genèse - Bois sacrés, bois dormants.
zadkine.paris.fr

Exposition Fenêtres sur jardins
Jusqu'au 23 février, à l'écomusée du Val de Bièvres, Fresnes (94)

Elle interroge le rapport à la nature qu’entretiennent les habitants de banlieue en lien avec les usages et la pratique du jardinage. L’équipe de conservation a mené une vaste enquête ethnobotanique dans vingt jardins privés, familiaux ou partagés, répartis sur neuf villes du Val-de-Marne : Arcueil, Cachan, Chevilly-Larue, Fresnes, Ivry-sur-Seine, Gentilly, L’Haÿ-les-Roses, Rungis et Villejuif. Le parcours de visite propose une déambulation immersive à travers ces jardins, dont l’approche sensible permettra à chacun de s’interroger sur son propre rapport à la nature. Jardin rêvé, lieu d’évasion, d’accomplissement de soi, ambivalent, qui reconnecte au sauvage, espace de sociabilité, de transmission… Les mots des jardiniers exposés rencontrent des photographies, des œuvres de Robert Doisneau, des dessins botaniques, des vidéos d’experts, des objets et outils du jardin…Les petits (et les grands) pourront aussi partir à la découverte des animaux au jardin via un parcours surprise ! L’écomusée a réalisé un herbier à partir des plantes désignées par les habitants qui ont participé à la conception de l’exposition. Toutes les planches sont à découvrir sous la forme d’un jardin botanique urbain scénographié spécialement pour l’exposition.
fresnes94.fr

Exposition Je mange donc je suis
Jusqu'au 1er juin, au Musée de l’Homme, Paris (XVIe)

L'exposition propose au public d’explorer les facettes biologiques, culturelles et écologiques de l’alimentation. restitue au plus grand nombre les recherches menées par les scientifiques du MnHn dans la formation du goût, les manières de table, la gastrodiplomatie, les modèles agricoles, les patrimoines culinaires, la consommation de viande, les OGM, l’alimentation de nos ancêtres... La visite alterne thèmes de fonds, débats de sociétés et sujets surprises à travers la présentation foisonnante d’objets prestigieux, de collectes de terrain et d’œuvres d’artistes modernes et contemporains comme Pablo Picasso, Gilles Barbier, Pilar Albarracin ou Liu Bolin. Au fil des trois salles, découvrez les enjeux contemporains de l’alimentation dans une mise en scène parfois décalée : vous pourrez vous asseoir à la table de l'Élysée, dialoguer avec une vache fictive sur les différents régimes alimentaires, regarder un extrait de l'Aile ou la cuisse ou admirer un crâne de pâtissier !
museedelhomme.fr

Exposition Baleinopolis
Les sociétés secrètes des cétacés
Jusqu'au 8 juin, à l'Aquarium tropical de la Porte Dorée, Paris (XIIe)

Baleinopolis invite ses visiteurs à un voyage merveilleux à la rencontre des baleines à bosse, cachalots, orques et dauphins, à une plongée au plus près de leurs sociétés secrètes et à découvrir l’univers encore largement méconnu des cétacés. Illustrée de recherches et de témoignages de scientifiques renommés, l’exposition permet de mieux comprendre ces extraordinaires mammifères et de mieux les protéger. Comment les cétacés s’organisent-ils pour vivre dans les océans ? Quels sont les effets des activités humaines sur ces espèces ? Leur survie est-elle menacée ? Avec ses quatre grandes parties – Les modèles de sociétés, Vivre en communauté, Une culture commune et Protégeons les océans – l’exposition guide le visiteur dans les profondeurs des océans et répond aux questions du public sur la nature de ces sociétés insoupçonnées et singulières. Objets, vidéos, sons et dispositifs interactifs proposent un voyage aux portes d’un monde exceptionnel et souvent inaccessible, celui de quatre espèces incontournables : la baleine à bosse, le cachalot, l’orque et le dauphin. Une programmation cinématographique, sonore et artistique accompagne l’exposition.
aquarium-tropical.fr

 

L’éolien un nouveau souffle !


Des pistes et des repères
pour comprendre comment l’éolien peut dynamiser nos territoires

Pour une France
des héros ordinaires


le livre blanc
21 propositions
pour une société
et une agriculture
plus responsables !

Défi des familles
zéro déchet


Programme
Territoires Zero Waste

Rapport
Planète Vivante 2016

Risque et résilience
dans l’Anthropocène


la santé de notre planète
l'impact de l'activité humaine

 

La Liste rouge
des espèces menacées
en France


Chapitre Requins,
raies et chimères de
France métropolitaine

Loi pour la reconquête
de la biodiversité,
de la nature
et des paysages :


Les grandes avancées
et les actions d’accompagnement

Témoins
des changements
climatiques

Une gardienne de refuge
un vigneron, un guide
dans l'archipel des Marquises

Étude
Pesticides des villes,
pesticides des champs


panorama
des concentrations
de pesticides
en Île-de-France

Abonnement aux lettres
Inscription
Désinscription

Parisecologie.com
recrute un
web marketeur
en savoir plus ?
contact

Image de fond d'écran :
Copyright : Vincent Callebaut Architectures - www.vincent.callebaut.org