.. Espace citoyen
Événements
citoyens

Marche pour l’Amazonie
Devenons les gardiens de la Terre !
Le 15 octobre, de la place de la Nation à place de la Bastille

Une union de 6 représentants indigènes d’Amazonie et de la Forêt Atlantique, de 7 associations et ONG, appelle les citoyens à marcher à Paris pour engager politiques, entreprises et décideurs sur la protection de l’Amazonie, en veillant à favoriser la démarcation des terres indigènes, ainsi que leur protection complète - qu'elles soient les plus préservées des incendies, de la déforestation, de l’orpaillage illégal, des projets miniers et pétroliers. 2 semaines avant le second tour des élections brésiliennes, nous organisons cet événement afin d’apporter collectivement notre soutien aux peuples indigènes et leurs représentants, et de sensibiliser les citoyens sur leur situation alarmante au Brésil et dans le monde. Nous nous rejoindrons à partir de 13h30 Place de la Nation à Paris (XIIe), au niveau du boulevard Diderot ; une équipe de Bodypainters pourra nous aider à mettre un peu de couleurs dans la grisaille. Le départ de la Marche sera à 14h30. Nous irons jusqu’au parvis de la place de la Bastille, où une scène accueillera le cortège. Les représentants indigènes partageront leurs messages, leurs chants, et les organisations pour le climat, des activistes français, des députés européens s’adresseront également au public. N’hésitez pas à venir habillés de manière colorée, pour représenter la Nature - notamment en vert - munis de vos pancartes, sourires et meilleurs slogans ! Merci à vous et ensemble nous pouvons créer de la magie ! Association Jiboiana
facebook.com

L’appel au secours de six représentants autochtones d’Amazonie en déplacement à Paris dans un contexte d’entre-deux-tours de l’élection présidentielle au Brésil

Alors que l’Amazonie brésilienne connaît des pics exponentiels de déforestation depuis l'arrivée au pouvoir de
Jair Bolsonaro en janvier 2019, le 30 octobre prochain, deuxième tour de l'élection présidentielle au Brésil,
sera crucial pour l’avenir de la plus riche biosphère du monde, dont 26% a déjà été détruit,
soit au-delà de son seuil d'auto-régénérescence.


Dans ce contexte, l’association Jiboiana, qui œuvre en faveur et aux côtés des peuples autochtones d’Amazonie brésilienne depuis 2020, a organisé la venue en Europe de six de leurs représentants afin d'alerter les citoyens et institutions européennes sur l’urgence et la gravité de la situation, tant qu'il est encore possible d’inverser la donne.

Très engagés pour la préservation de leurs terres et pour faire valoir leurs droits, ils sont venus dénoncer le “génocide” et l’”écocide” dont ils sont les victimes en Amazonie, mais aussi pointer les habitudes de consommation en Europe qui ont leur rôle à jouer. Tous mènent une bataille contre le temps pour tenter de sauver ce qu’il leur reste de leurs territoires.


Lors d’une conférence de presse donnée jeudi 13 octobre - date symbolique, s’agissant de la première édition de la Journée nationale de la résilience - avec la participation de l’ONG Planète Amazone, Siã et Busã - peuple Huni Kuin, État de l’Acre -, Tukuma - peuple Pataxo, État de Bahia -, Samela - peuple Sateré Mawé, État d’Amazonas -, Valdinéia - peuple Munduruku, État du Para - et Thaline - peuple Iny Karaja, État du Para - ont lancé un cri d’alarme sur l’urgence d'agir collectivement pour endiguer les exploitations illégales de bois, l’élevage bovin, les monocultures - soja, eucalyptus, canne à sucre… -, l'orpaillage illégal, les explorations minières et pétrolières... et les politiques d'importation à l'aveugle de l'Union Européenne. (…)

Marche Terminus Saclay
Stoppons le saccage des terres agricoles en Île-de-France
Le 22 octobre, de 10h à 18h, de Saint-Quentin-en-Yvelines à Saclay (91)

À l'appel du Collectif Contre la Ligne 18, du Collectif pour le Triangle de Gonesse, et de la Coordination des Luttes d’Île-de-France, une grande marche est organisée pour la défense des terres d'Île-de-France, et pour l’abandon des tronçons ouest de la ligne 18 et nord de la ligne 17 du Grand Paris Express. Nous voulons une autre politique d’aménagement de l’Île-de-France.

Douze organisations et collectifs d’Île-de-France appellent à marcher sur le plateau de Saclay pour reprendre en mains l'avenir de nos territoires, en exigeant : l'abandon définitif du tronçon ouest de la ligne 18, du tronçon nord de la ligne 17 et de sa gare en plein champ de Gonesse, et un moratoire sur tous les chantiers pharaoniques et inutiles du Grand Paris ; la réaffectation des budgets correspondants à l'entretien et la rénovation des transports du quotidien - notamment les RERs B, C et D -, et le développement des mobilités douces - marche, vélo - et des dessertes de proximité, seules à même de réduire l'utilisation de la voiture ; la sanctuarisation des jardins et terres agricoles nourricières de l’Île-de-France, la création et le renforcement de filières de production alimentaire locales et de qualité ; une véritable démarche démocratique, transparente et contradictoire dans les choix d'aménagement de nos territoires. Déroulé de la Marche
terminus-saclay.parla.fr
Collectif contre la ligne 18
(CCL18)

nonalaligne18.fr
Collectif pour le Triangle de Gonesse
(CPTG)

ouiauxterresdegonesse.fr

Informations pratiques

Départ de la marche à 10h à la gare de Saint-Quentin en Yvelines ;
Étape vers 12h30 à Villaroy, puis pique-nique et animations ;
Départ de Villaroy à 15h pour une action symbolique sur le futur traçé de la ligne 18 ;
Arrivée à Saclay à 18h
.
La manifestation sera déclarée.

Première de la tournée de conférences-débats
Réveiller les esprits antinucléaires

Le
(9 novembre, à
partir de 20h), à La parole Errante, Montreuil (93)

Pour la sortie en ligne du film Notre Terre Mourra Proprement, cette soirée de lancement, construite à partir d’extraits du film, raconte l’histoire oubliée des luttes victorieuses contre les déchets nucléaires. En effet, il a été rapidement omis que, depuis des décennies, partout en France, les populations rurales de multiples territoires se sont unanimement soulevées avec les écologistes contre les projets de l’ANDRA. Le Comité Centrales a retracé, à partir de témoignages de vieux fourneaux et d’images d’archives, l’histoire sociale et les méthodes coloniales de l’industrie nucléaire. Cette tournée se tiendra en parallèle du débat public sur les nouveaux EPR et de la concertation nationale sur le mix énergétique : deux débats qui se focalisent principalement sur des questions techniques et ne prennent ni le temps de faire un vrai bilan historique, ni celui d’aller à la rencontre de l’ensemble de la population. Tandis que la filière est déjà au travail et que le gouvernement légifère pour accélérer le mouvement, le Comité Centrales propose une quarantaine de dates partout en France, afin de Réveiller les esprits antinucléaires et de faire collectivement le bilan de cette industrie, sur la base du constat suivant : les Françaises et les Français n’ont jamais consenti ni au nucléaire ni à ses déchets.
comitecentrales.noblogs.org

Film Notre Terre Mourra Proprement (vidéo, 1:54:17)
L’histoire des luttes sociales contre l'industrie nucléaire, et ses déchets,
que les populations rurales n’ont jamais acceptés +>>

Coup de pouce
Coup de cœur
Coup de projecteur

L’Espace Masolo
à Kinshasa, au Congo : Refuge et espoir
de l'enfance abandonnée

(1) Présentation du projet
d'espace Masolo


Portraits d'artistes…
Mais qui sont
Les Amis de l'Espace Masolo ?

Les Amis
de l’Espace Masolo
Aubervillers (93)


Nous avons cherché à doter nos amis kinois d’un terrain bien à eux,
qui les protègera définitivement de
la cupidité des  loueurs.

(2) Les ateliers

Expression artistique
:
masques - marionnettes
théâtre - flûte - peinture
Street art - Sculpture



Artisanat -
Insertion professionnelle
:
couture - métaux
réparation
d'instruments

de machines à coudre,
poterie - cordonnerie

(3) Une parcelle
pour l’Espace Masolo




Une volonté farouche
Enfin une adresse fixe
Reste encore à construire les toilettes séparées et des douches…
Une maison en tôle

Image de fond d'écran :
Copyright : Vincent Callebaut Architectures - www.vincent.callebaut.org