Présidence française du Conseil
de l'Union européenne
Quid de l'écologie ?

...

...
...
Les enjeux
...
...
Les enjeux
...
La présidence du Conseil de l'Union européenne
...
Qu’est-ce que le Conseil de l’Union européenne ?

Le Conseil de l’Union européenne est une institution européenne.
Les institutions européennes sont différents lieux où sont prises les décisions sur l’Europe. Les ministres des États membres de l’Union européenne se réunissent au Conseil de l’Union européenne pour travailler ensemble.
Les États membres sont les 27 pays qui font partie de l’Union européenne, par exemple la France, l’Allemagne, l’Italie…
Le Conseil de l’Union européenne s’appelle aussi le Conseil des ministres de l’Union européenne. On dit souvent le Conseil.
Le Conseil de l’Union européenne travaille avec le Parlement européen.
Le Parlement européen est représenté par 705 députés.
Les députés européens sont élus par les citoyens européens.
(presidence-francaise.consilium.europa.eu, 22 décembre) +>>

Chaque État membre assure, par rotation, la présidence du Conseil de l’Union européenne pendant six mois. La présidence du Conseil organise et préside les réunions, élabore des compromis, rend des conclusions et veille à la cohérence et à la continuité du processus de décision. Elle veille à une bonne coopération entre tous les États membres.
(presidence-francaise.consilium.europa.eu, 21 décembre) +>>

La présidence du Conseil
de l'Union européenne


Conseil
de l'Union européenne

Une présidence française au service des grandes entreprises plutôt que des citoyens
...
La présidence française du Conseil de l'UE, qui commence le 1er janvier pour
une période de 6 mois, a été préparée en collaboration étroite avec les industriels
et leurs lobbys. Derrière leurs beaux discours sur la démocratie européenne,
la souveraineté et le climat, Emmanuel Macron et le gouvernement français
se sont alignés, en pratique, sur les demandes et les intérêts des grandes entreprises. C'est ce que montrent l'
Observatoire des multinationales et
Corporate Europe Observatory dans leur nouveau rapport :
Une présidence sous influence ?
- Les priorités biaisées du gouvernement français pour l'UE.

Le gouvernement français semble prêt à sacrifier l'intérêt public au nom du soutien aux champions industriels européens et surtout français, dont ni les intérêts ni les priorités ne semblent très différents de ceux des multinationales américaines ou chinoises qu'Emmanuel Macron critique. Les accords de sponsoring de la présidence française de l'UE conclus avec les constructeurs automobiles Renault et Stellantis ne sont que l'illustration la plus criante de cette approche biaisée.
Sous prétexte de promouvoir la souveraineté économique de l'Europe, Emmanuel Macron et son gouvernement poussent surtout pour un soutien politique et financier de plus en plus massif aux grandes entreprises et à leurs technologies problématiques, explique Olivier Petitjean de l'Observatoire des multinationales. Notre rapport donne un aperçu du travail d'influence et de lobbying qui s'est exercé depuis des mois pour s'assurer que les priorités de la présidence française du Conseil de l'UE resteraient alignées sur les intérêts des grandes entreprises. La prochaine présidence française ne peut pas se contenter d'être une courroie de transmission pour les milieux d'affaires et l'industrie, ajoute Vicky Cann de Corporate Europe Observatory.
(multinationales.org, 20 décembre) +>>

Rapport
Une présidence
sous influence


Comment la France
prépare sa présidence
du Conseil de l’Union européenne en collaboration étroite avec les grandes entreprises

Observatoire des multinationales

Emmanuel Macron ne doit pas rater la bataille du climat
...
Le Réseau Action Climat a publié le bilan de 5 ans d’action d’Emmanuel Macron
et de ses ministres sur les grands chantiers européens du climat, et tire les leçons pour faire de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE) un succès pour le
Green Deal européen.

Une PFUE cruciale pour le Green Deal : le Président Macron doit défendre le climat et les Européens, pas les intérêts des industriels français.
Si Emmanuel Macron a affiché le visage du volontariste et a contribué à obtenir des accords majeurs sur un nouvel objectif climatique européen ou encore sur l’orientation de 37 % du plan de relance européen vers la transition écologique, il a trop souvent eu le pied sur le frein, voire enclenché la marche arrière concernant le climat en Europe. (reseauactionclimat.org, 9 décembre) +>>
Il reste un an à l'État pour réduire de façon significative ses émissions de gaz à effet de serre. Cet ultimatum fixé par le tribunal administratif fait naître de forte attentes autour de la présidence française du Conseil de l'Union européenne, qui débutera le 1er janvier 2022. Une opportunité unique pour la France de pousser des réformes ambitieuses pour accélérer la transition de tous les secteurs d'activité : rénovation des bâtiments, développement du train, fin de vente des voitures neuves diesel, essence… Après le vote du budget de l'État pour 2022 qui mise sur de futurs développements technologiques au lieu d'augmenter les investissements dans les solutions qui ont déjà fait leurs preuves, il s'agira pour la France de changer de cap pour se mettre en accord avec ses propres engagements climatiques.
Morgane Créach, Directrice du Réseau Action Climat +>>

La France
du Président Macron,
frein ou moteur
du
Green Deal
européen ?


Réseau Action Climat

L’UFC-Que Choisir publie sa feuille de route
pour une consommation plus responsable et durable

Convaincue que c’est en répondant aux besoins du quotidien des citoyens, que l’Europe pourra regagner leur confiance, l’association appelle le Président de la République à se saisir de la politique de consommation pour faire de cette opportunité un véritable succès pour tous les Européens.
(quechoisir.org, 6 janvier) +>>

Les 8 priorités du Bureau Européen des Unions de Consommateurs

Si l'Europe veut efficacement protéger la santé et la sécurité de ses consommateurs, mais aussi renforcer leurs droits à l'égard de pratiques déloyales dans de nombreux secteurs, les confortant ainsi dans leur rôle de moteur de l’économie et leur permettant de bénéficier des avantages d’un réel Marché Intérieur en toute confiance, elle doit s’en donner les moyens. Pour y arriver, nous avons identifié
les huit grands chevaux de bataille que nous décrivons dans ce document en les assortissant de 100 propositions d’actions concrètes pour la Présidence Française de l’Union européenne : Énergie et Durabilité ; Sécurité ; Santé ; Alimentation ;
Télécoms & Environnement numérique
; Services Financiers ;
Révision de l’Acquis Consommateurs ; L’Action de Groupe.
(quechoisir.org, 19 juin 2008 )
+>>

Présidence française
du Conseil de l’Union
européenne :


Des combats consuméristes pour rapprocher l’Europe
des citoyens
UFC Que Choisir

Six mois clés pour le Pacte vert

La PFUE commence à un moment charnière pour le Pacte vert. À mi-mandat de la Commission et du Parlement européens, le rôle de la présidence sera d’abord d’organiser les débats afin de faire émerger les compromis
entre États membres sur des propositions législatives importantes, en particulier le paquet législatif Fit for 55.
Cette présidence pourra également impulser un nécessaire renforcement de la politique de coopération de l’UE mettant le Pacte vert au centre de la diplomatie européenne, et mettre à l’agenda des sujets de plus long terme
pour réussir la transition écologique, parmi lesquels la poursuite des investissements verts issus du plan
de relance européen via le verdissement du cadre macroéconomique européen ou la transformation
du modèle agricole européen vers une agriculture plus durable.
(iddri.org, 13 janvier) +>>

Recevoir les lettres
Atmosphère(s)
& Terre-Mer

Recevoir La Lettre
Stratégie des Acteurs


Présentation / Abonnement

Présidence française
du Conseil de l’Union
européenne

Le mot de bienvenue du Président

Nous vivons un moment européen. Face aux défis sanitaires et économiques, à l’affirmation
de puissances hostiles, ou
au dérèglement climatique,
la meilleure réponse est
européenne.
(…) +>>

Discours
du Président de la République
le 9 décembre 2021 +>>

Focus

Présidence française
de l'Union Européenne :
se mettre en règle
pour être crédible


France Nature Environnement

En matière environnementale,
un grand nombre de règles et de mesures se décident au niveau européen. C’est un gage de cohérence et d’efficacité.
France Nature Environnement
forme le vœu que la présidence française permette des avancées fortes sur des dossiers essentiels, qu’il s’agisse de la transition écologique de l’agriculture et de
la sortie des pesticides
de synthèse, du climat,
de la santé environnementale,
de la protection de la biodiversité marine et terrestre…

(fne.asso.fr, 9 décembre)
+>>

Les 8 priorités du BEUC
pour la présidence française


Bureau Européen
des Unions de Consommateurs

Image de fond d'écran :
Copyright : Vincent Callebaut Architectures - www.vincent.callebaut.org