Grand Paris Express : Avancement des travaux de la ligne de métro 15 sud

(1) La ligne 15 sud en chiffres
Le Centre d’exploitation Champigny
Le Centre d’exploitation Vitry
Les gares de la ligne 15 sud



Entamés il y a près de 9 ans les travaux de la ligne 15 sud du Grand Paris Express avancent à grands pas et des jalons importants ont été franchis ces derniers mois. Parmi eux, celui, majeur, du premier roulage du Grand Paris Express : le 28 novembre 2023, un nouveau métro
a roulé pour la première fois sur quelques kilomètres depuis le Centre d’exploitation Champigny. Fin 2023, les principales opérations de génie civil, notamment la construction des structures intérieures se sont achevées et la phase d’aménagement et d’équipement a commencé dans
les 56 chantiers de la ligne : 16 gares, 2 centres d’exploitation et 38 ouvrages de sécurité. Les 37 kilomètres de tunnel sont désormais
équipés de voies, et il en sera bientôt autant pour le profil aérien de contact, qui alimentera le métro d’un bout à l’autre de la ligne.
En parallèle, les équipements nécessaires au pilotage se déploient et, cet été, un train roulera en pilotage automatique
sur les voies, puis traversera pour la première fois une gare du Grand Paris Express à l’automne.
Ces essais dynamiques s’étendront progressivement à l’ensemble de la ligne en 2025.

La ligne 15 sud en chiffres  

Longue de 33 km, la ligne 15 Sud traversera 22 communes et concernera plus d'un million d'habitants. Sa mise en service est prévue fin 2025. À l’horizon 2030 avec les lignes 15 Ouest et 15 Est, elle formera une grande rocade de 75 kilomètres tout autour de la capitale.

Avec l’arrivée de la ligne 15 Sud, les déplacements de milliers d’habitants, salariés et étudiants de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, des Hauts-de-Seine et de la Seine-et-Marne, seront grandement facilités. Elle permettra de relier Pont de Sèvres à Noisy - Champs en 37 minutes, contre plus d’une heure aujourd’hui.

Les correspondances avec les lignes de métro 4, 7, 8, 9, et 13, les RER A, B, C, D et E, les tramways T2, T6, T7 et T9, les Transilien N et P, le Trans-Val-de-Marne et le T Zen 5 multiplieront les possibilités de trajets et de projets.
La ligne 15 Sud desservira des pôles d’emplois majeurs grâce à ses nombreuses correspondances. Elle doublera, au minimum, l’offre d’emplois disponibles pour les habitants. Elle facilitera également l’accès à des établissements de santé et d’enseignement supérieur, comme l’Institut Gustave Roussy à Villejuif, l’Université UPEC de Créteil…


Carte de la ligne 15 sud du Grand Paris Express © Société des grands projets

 
....
Avancement général des travaux : 78 %
Avancement de la pose des voies ferrés : 100 %
Avancement de la pose de la caténaire : 70 %
121 escaliers mécaniques posés sur 299 ; 28 ascenseurs installés sur 157
.....
 
Le Centre d’exploitation Champigny  

Le centre d’exploitation est situé au nord-est de la commune de Champigny-sur-Marne, en limite de Villiers-sur-Marne, au sud de Bry-sur-Marne, et à proximité de la future gare Villiers - Champigny - Bry, au sud du faisceau ferroviaire emprunté par la ligne E du RER. Il comprend un poste de commandement centralisé (PCC) et un site de maintenance et de remisage du matériel roulant (SMR).
Composé de 19 voies, le SMR aura une capacité d’accueil d’environ 70 trains, ce qui permettra la maintenance et l’entretien de 60 % du matériel roulant de la ligne 15. Le remisage désigne le stockage des véhicules qui ne circulent pas pendant tout ou partie de la journée, et de l’ensemble des trains pendant la nuit. Il est assuré dans le centre d’exploitation et dans le tunnel de raccordement à la ligne.
De son côté, le PCC est un véritable centre névralgique : c’est par lui que transitent toutes les informations relatives à l’exploitation et à la supervision de la ligne 15 du Grand Paris Express. Il a pour fonction le commandement de l’ensemble des circulations des trains - voyageurs et de maintenance -, la surveillance du trafic en temps réel, la régulation du trafic, l'organisation du retour à la normale en cas d’incident, et l’optimisation au quotidien de la qualité de service rendue aux voyageurs. Il centralise par ailleurs toutes les remontées d’information ayant trait aux gares, aux systèmes d’exploitation et à l’énergie de la ligne 15. La maîtrise d'œuvre de ce centre est assurée par Egis Bâtiment et l'agence d'architecture Richez & associés.


© Richez_Associés / Société des grands projets

 
Le Centre d’exploitation Vitry  

© Atelier Barani / Société des grands projets

Le centre d’exploitation Vitry est situé à proximité de la future gare du Grand Paris Express Les Ardoines, desservie par le RER C. Il s’étend sur une surface de 4 hectares, majoritairement à l’extrémité sud-est de la commune de Vitry-sur-Seine et, au sud, sur une surface d’environ 400 m² à Choisy-le-Roi.
Au cœur du fonctionnement de la ligne 15, il accueille un site de maintenance des infrastructures qui permet d’entretenir :

  • Les équipements du tunnel : remplacement des câbles, rails, traverses, profil aérien de contact…
  • Les infrastructures des gares et ouvrages de services : maintenance des ventilateurs, appareils électriques, ouvertures des façades de quais…

Les différents espaces du centre d’exploitation s’imbriquent le long des voies du RER C. Un premier bâtiment au volume long, haut et gin abrite le parking, les bureaux et des locaux techniques. Il permet de créer une barrière visuelle et sonore avec le RER. Un second ensemble prolongé d’une clôture végétalisée accueille le hall de maintenance. Entre ces deux entités, une rampe d’accès monumentale permet aux véhicules et aux piétons d’accéder sur le site.
La maîtrise d'œuvre de ce centre est assurée par Legendre et l'agence d'architecture Atelier Barani.

 
Les gares de la ligne 15 sud  

© Agence Duthilleul / Setec TPI et Ingerop / Société des grands projets

Pont de Sèvres

À la jonction des communes de Boulogne-Billancourt et de Sèvres, la gare Pont de Sèvres s’insère sous le quai Georges Gorse.
Elle est reliée à la ligne 9 du métro par un couloir de correspondance au niveau de l’avenue du Général Leclerc.
Une passerelle piétonne de 268 mètres de long permet de rejoindre la Seine Musicale.
Cette gare s’adressera à plus de 38 000 habitants résidants dans un rayon d’un kilomètre, et jusqu’à 95 000 voyageurs y transiteront chaque jour.

Travaux en cours : le génie-civil est achevé sur la gare Pont de Sèvres depuis la fin d’année 2023. Désormais, les travaux d’aménagement et d’équipement de la gare ont débuté par le cloisonnement des espaces et la pose des premiers réseaux techniques.

Avancement génie civil : 100%
Avancement de l’aménagement et de l’équipement : 10%

 

Issy

Accessible depuis l’avenue de Verdun et la rue Aristide Briand, la future gare Issy constitue un élément central du quartier Léon Blum à Issy-les-Moulineaux.
Elle complète la desserte locale déjà assurée par le RER C et le réseau de bus. Plus de 150 000 voyageurs sont attendus chaque jour en gare, parmi lesquels 45 000 riverains dans un rayon d’un km, et de nombreux employés du territoire.

Travaux en cours : les travaux d’aménagement et d’équipement de la gare sont en cours depuis l’été 2023 au niveau du bâtiment voyageurs et de l’émergence. Les premiers éléments vitrés de la façade extérieure sont en cours de pose. Les travaux de génie civil se poursuivent le long du RER C avec un ouvrage souterrain qui permettra d’assurer la correspondance avec le RER.

Avancement du génie civil : 95%
Avancement de l’aménagement et de l’équipement : 15%


© Société des grands projets / Brunet Saunier Architectes

 

Clamart

Située sur la commune de Clamart à la jonction des villes d’Issy-les-Moulineaux, Vanves et Malakoff, elle est en correspondance avec la ligne N du Transilien SNCF au niveau de l’actuelle gare de Clamart.
Dans un rayon d’un km, 32 000 habitants profiteront de cette nouvelle desserte.
Avec quatre accès - deux de chaque côté des voies -, jusqu’à 50 000 voyageurs y sont attendus chaque jour.

Travaux en cours : les travaux d’aménagement et d’équipement de la gare sont en cours. La pose de la verrière du côté du boulevard Vigouroux a débuté.

Avancement du génie civil : 100 %
Avancement de l’aménagement et de l’équipement : 10%


© architecte Philippe Gazeau / Société des grands projets
 

Châtillon – Montrouge

Implantée au centre du carrefour au croisement des avenues de la République, Marx Dormoy et Jean Jaurès, la gare renforce l’attractivité et le dynamisme du quartier, offrant ainsi des potentialités de développement urbain et commercial.
À la jonction des communes de Châtillon, Montrouge, Malakoff et Bagneux, elle desservira les quartiers alentours et leurs 38 000 habitants dans un rayon d’un kilomètre. 95 000 voyageurs par jour sont attendus en transit.

Travaux en cours : les travaux d’aménagement et d’équipement de la gare sont en cours. Au dernier niveau de la gare, la pose des façades est en cours et les premiers escaliers mécaniques sont posés.

Avancement du génie civil : 100 %
Avancement de l’’aménagement et de l’équipement : 25%

© Laurent Grasso & David Trottin / Société des grands projets / Gérard Rollando  

© Mimram-Brenac / Société des grands projets
 

Bagneux – Lucie Aubrac

Implantée à l’intersection des avenues Henri Barbusse et Louis Pasteur, la gare Bagneux - Lucie Aubrac s’ouvrira sur une place de 10 000 m². Elle formera, avec le nouveau terminus de la ligne 4 du métro, un important pôle multimodal au service de 22 000 habitants dans un rayon d’1 km. 60 000 voyageurs par jour sont attendus en transit.
Avec des quais situés à 33 m sous terre et quatre niveaux de mezzanine pour y descendre, la gare Bagneux est l’une des plus profondes du réseau Grand Paris Express.

Travaux en cours : Les travaux de maçonnerie et d’équipement des locaux techniques se poursuivent. Les façades de quai, escaliers mécaniques et ascenseurs sont en cours de pose, ainsi que le sol identitaire. L’ensemble du béton matricé est achevé.

Avancement du génie civil : 100 %
Avancement de l’aménagement et de l’équipement : 50%

 
.....
.
Grand Paris Express : Avancement des travaux de la ligne de métro 15 sud

..............

Données socio-économiques des chantiers de la ligne 15 Sud :
  • 2 579 personnes mobilisées sur les chantiers de la ligne ;
  • Plus de 1,9 millions d'heures en insertion, et 2054 personnes ont bénéficié d’un contrat en insertion depuis le début des travaux ;
  • Plus de 2600 TPE/ PME mobilisées pour un montant de 1,131 milliard d’euros.
 
 

....
Partout les compagnons s’attellent à la pose des équipements nécessaires au fonctionnement du métro et au confort des voyageurs : installation du matériel de chauffage et de ventilation, déploiement des câbles et de la tuyauterie, montage des ascenseurs, des escaliers mécaniques et des façades de quais, pose des revêtements définitifs. Dans toutes les villes du territoire, les bâtiments voyageurs se révèlent et émergent derrière les palissades. Dans le même temps, la gare Villejuif - Gustave Roussy se prépare activement à ouvrir, en tant qu’ouvrage de secours, pour permettre la mise en service du prolongement de la ligne 14 en juin 2024, à temps pour les Jeux Olympiques et Paralympique de Paris. L’ensemble des équipes de la Société des grands projets, les partenaires, les entreprises et les compagnons sont mobilisés pour garantir la tenue du planning, dans le respect de la sécurité sur les chantiers, afin d’assurer la mise en service de la ligne à la fin de l’année 2025.
grandparisexpress.fr